Rijeka

En 2020, Rijeka sera la capitale européenne de la culture !

Depuis le 24 mars 2016, date à laquelle Rijeka a été proclamée capitale européenne de la culture 2020, toutes les mesures nécessaires pour réaliser ce projet ont été prises, à commencer par la création de l’entreprise Rijeka 2020 pour la mise en œuvre du programme, l’assurance de la structure financière, le lancement des grands projets d’infrastructure de la ville de Rijeka.

Le Projet Capitale européenne de la culture permettra de positionner Rijeka et la Croatie en tant que destination culturelle au niveau européen car l’CEC n’est pas seulement un projet de la ville de Rijeka et de la région, mais un projet national par lequel la Croatie se présente à l’Europe. De plus, en 2020 la Croatie sera le premier pays de l’histoire de l’Union européenne qui présidera le Conseil de l’Union européenne et portera simultanément le titre de capitale européenne de la culture.

Dans le cadre du projet Capitale européenne de la culture l’infrastructure sera reconstruite et de nouvelles institutions culturelles seront ouvertes : le Musée de l’art moderne et contemporain, la Bibliothèque de la ville de Rijeka, la Maison des enfants, le Musée de la ville de Rijeka, le nouveau centre culturel RiHub et le musée-navire Galeb.
Rijeka Capitale européenne de la culture rassemble 29 villes et municipalités du Comitat de Primorje-Gorski Kotar, 129 partenaires de l’UE, avec le soutien des villes jumelées, mais aussi des anciennes capitales européennes de la culture. Le projet implique un échange culturel avec 48 pays européens et du monde ;
Plus de 100 scientifiques, de nombreux clubs et organisations de sport et des institutions culturelles et éducatives du Comitat de Primorje-Gorski Kotar devraient y participer, soit un total de près de 12 000 personnes. Grâce à des initiatives civiles et à des programmes éducatifs, le projet englobe environ 1700 citoyens de la ville de Rijeka et du Comitat.
Le projet réunira environ 800 professionnels et volontaires de Croatie et d’Europe ; plus de 3000 artistes participeront au projet ; environ un million de visiteurs sont prévus, ce qui portera le nombre de visiteurs à Rijeka et dans le Kvarner en 2020 à 4 millions.
Le budget prévu du projet s’élève à 30 millions d’euros, dont 10 millions d’euros seront fournis par la République de Croatie et la ville de Rijeka, le reste provenant d’autres sources, dont la première organisation philanthropique croate, PartneRi, qui rassemble déjà 50 entités commerciales.
Le projet Rijeka 2020 – Capitale européenne de la culture englobera environ 1000 programmes individuels depuis le 1er février 2020 jusqu’à la fin février 2021, de la culture pop à la haute culture, des programmes axés sur la communauté à l’art alternatif, jusqu’à l’art traditionnel et l’art contemporain.
Au cours de la mise en œuvre du projet, près de 100 programmes éducatifs dans les domaines des industries créatives, de la gestion de la culture et de l’entrepreneuriat seront organisés. 2500 personnes participeront à cette formation, ce qui assurera des ressources humaines importantes à l’avenir.
En 2019, dans le cadre du programme de pré-production, Rijeka accueillera de nombreux artistes, dont trois nouveaux festivals (le festival pour enfants Tobogan, le Porto Etno Festival of World Music and Gastronomy et le Sailor Sweet & Salt Music Festival), dont les programmes seront encore plus riches en 2020.
En tant qu’attraction spéciale du programme de pré-production de l’été 2019, il est prévu d’ouvrir une tyrolienne urbaine unique depuis le château médiéval de Trsat jusqu’au bâtiment ExPort Delta au niveau de la mer.
Le programme 2020 sera lancé publiquement en septembre 2019, mais nous pouvons dès maintenant annoncer certains programmes.
Lungomare Site-Specific Art est une série de 10 installations d’art moderne devant être installées dans dix endroits différents de la baie de Kvarner. Les auteurs sont des artistes de renommée mondiale.
Le pavillon multiconfessionnel Ekumena du célèbre architecte Nikola Bašić deviendra une nouvelle oasis de paix dans l’environnement urbain de Rijeka et un lieu de méditation et/ou de prière pour les membres de toutes les religions.
On peut dès maintenant évoquer le riche programme “Les années 90 : Cicatrices”, l’exposition d’art moderne en Europe de l’Est en tant que processus de transition inachevé.
Les amateurs d’art seront également intéressés par l’exposition “Klimt inconnu” (Klimt Unknown: Love, Death, Ectasy), qui présentera les œuvres rarement vues du jeune Klimt.
Un programme riche est également prévu au Théâtre national Ivan pl. Zajc.
Pour la première fois dans l’histoire du théâtre de Rijeka, l’opéra de Richard Wagner “Tristan et Isolde”, dirigé par la célèbre réalisatrice Ann Bogart.
Andonis Foniadakis, un chorégraphe de renommée mondiale, prépare la première du ballet “Burning Water”, et l’une des troupes de théâtre européennes les plus célèbres, Needcompany, mettra en scène la pièce de théâtre “All the Good”.
Quoi qu’il en soit, les amateurs de culture auront de nombreuses et excellentes raisons de se rendre à Rijeka en 2020.

Más información: https://rijeka2020.eu/en/